Parcourez le site Tikal et retrouvez-vous en pleine immersion dans le monde Maya

Le monde Maya fait partie des plus fascinantes civilisations ayant existé dans l’ère précolombienne. Le site Tikal dans le Guatemala a été qualifié d’Antan comme la capitale des Maya. Se trouvant au cœur de la jungle, il constitue une attraction touristique majeure avec tous les vestiges et le milieu naturel qui l’entourent.

La Capitale des Maya

Le site Tikal a été qualifié comme la capitale des Maya. S’étendant sur plusieurs kilomètres carrés, elle se situe dans le Bassin de Petén, dans un parc naturel au Nord du Guatemala. Les premiers vestiges ont été découverts en 1848 et jusqu’à aujourd’hui, les fouilles ne sont pas encore terminées. La construction des barrages avec une dizaine de réservoirs d’eau ainsi que le système d’irrigation perfectionnée, la force militaire et la puissance économique dus à une agriculture avancée ainsi que les différents édifices bâtis ont fait de la ville, la cité la plus puissante et rayonnante de la civilisation précolombienne maya. Aujourd’hui encore, cela se fait ressentir grâce aux différentes découvertes des archéologues.

Attraction touristique majeure du Guatemala

Grâce à l’histoire et la culture que renferme ce site, l’UNESCO a déclaré qu’il sera classé comme patrimoine mondial. Il renferme de grands bâtiments qui sont reliés par de grandes chaussées. On peut y voir de grands sites dont les principaux sont la grande place centrale avec les quatre ensembles architecturaux, les temples monumentaux dont le temple numéro 5 : sur cette pyramide une vue incroyable s’offre sur presque l’ensemble du site et la forêt environnante. D’ailleurs, beaucoup de touristes participent aux voyages organisés pour ne pas manquer la fameuse levée du soleil ! On ne risque pas de s’ennuyer, car chaque édifice renferme une histoire. On ne risque pas de s’ennuyer, car chaque édifice renferme une histoire.

Une grande cité au cœur de la jungle

Le site Tikal des Maya est entouré par un parc national. Ce cadre exceptionnel, enrichi par une faune et une flore impressionnante, rend l’endroit encore idyllique. Les cris des singes hurleurs dès l’entrée dans la jungle ne passent pas inaperçus et rendent la visite encore plus palpitante. On peut aussi y voir des singes araignées ou des chats sauvages : ces bêtes peuvent à leur manière rappeler à quoi ressemblait la vie dans ces lieux autrefois. Bref, les archéologues ont compté des milliers de sites maya dans tout Guatemala, mais Tikal figure parmi les plus impressionnants et marquants de la civilisation maya dans le monde

La cordillère de Talamanca : chef-lieu de la communauté Indigène
Où peut-on trouver une plage de sable noir au Costa Rica ?